0

1456598_627332993995455_1355091288_n

La mort n’est rien

Je suis seulement dans la pièce d’à côté..
Je suis moi, vous êtes vous..
Ce que j’étais pour vous, je le resterai toujours..
Donnez moi le prénom que vous m’avez toujours donné.
Parlez moi comme vous l’avez toujours fait..
N’employez pas un ton différent..
Ne prenez pas un ton solennel ou triste..
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble..
Priez, souriez, pensez à moi..
Que mon prénom soit prononcé à la maison..
Comme il l’a toujours été.
Sans emphase d’aucune sorte, sans trace d’ombre !
La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié..
Elle est toujours ce qu’elle a été..
Le fil n’est pas coupé..
Pourquoi serais-je hors de votre pensée
Simplement parce que je suis hors de votre vue?
Je vous attends..
Je ne suis pas loin,
Juste de l’autre côté…
Charles Péguy

et une autre version

L’amour ne disparaît jamais

La mort n’est rien.
Je suis seulement passé dans la pièce d’à côté.
Je suis moi, tu es toi :
Ce que nous étions l’un pour l’autre,
Nous le sommes toujours.
Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné.
Parle-moi comme tu l’as toujours fait.
N’emploie pas un ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi, prie pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison
Comme il l’a toujours été,
Sans emphase d’aucune sorte,
Sans trace d’ombre.
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié.
Elle est ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée
Parce que je suis hors de ta vue ?
Je t’attends, je ne suis pas loin,
Juste de l’autre coté du chemin.
Tu vois tout est bien

Canon Henry Scott Holland

Et ma version

La mort n’est rien.
Je suis seulement passé du visible à l’invisible.
Je suis moi mais à l’âge de mes 20 ans, tu es toi :
Ce que nous étions l’un pour l’autre,
Nous le sommes toujours, nos natures ne changent pas.
Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné.
Parle-moi comme tu l’as toujours fait.
N’emploie pas un ton différent.
Ne prends pas un air solennel ou triste.
Continue à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Prie, souris, pense à moi,  donne moi toujours ton amour, ta tendresse et ta joie, prie pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison
Comme il l’a toujours été,
Sans emphase d’aucune sorte, car je vous vois et vous entend exactement comme avant.
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié.
Elle est ce qu’elle a toujours été : un miracle!.
Le fil n’est pas coupé et c’est merveilleux.
Pourquoi serais-je hors de ta pensée
Parce que je suis hors de ta vue ?
Je t’attends, je suis toujours avec toi,
Juste invisible et je t’aime mieux encore.
Tu vois tout est bien alors continue ton chemin dans la joie, avec moi à tes côtés, et ensemble partageons toujours notre bel amour jusqu’à ton retour.

Tags: ,

Laisser un commentaire



christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Source de Vie
| courspdv
| paroissesaintemariemadeleine