0

604109_556029764413422_22310798_n

Un excellent et précieux p’tit conseil

Le plexus solaire rempli une foule de fonctions, ce n’est pas un chakra, retenez bien tout ceci:

Il faut se maintenir dans son plexus solaire, car c’est là qu’on peut maintenir la force de vie, et maintenir tout ce que nos guides projettent en nous.

Quand on a mal quelque part, il faut se mettre en paix, et mettre sa pensée dans le plexus solaire, le contracter avec la volonté de le sentir (situé à l’intérieur du corps, au niveau de l’os plat, entre les 2 seins), le fait de faire cela fait rayonner l’énergie dans tout le corps, irrigue le cerveau et atténue la souffrance. On peut aussi se mettre en méditation pour apaiser les tensions responsables de la douleur.

Réflexe à avoir en cas de début d’attaque cérébrale, et quand vous avez des crampes, détendez-vous de suite au lieu de stresser et pensez avec autorité à votre plexus, quand votre vue faiblit d’un coup à cause de la fatigue, mettez-vous dans le plexus pour relancer l’énergie au cerveau. Pour les crampes, dès qu’une survient, de suite pensez à votre plexus et contractez le, elle partira illico!.

Quand vous êtes fatigué(e), mettez votre pensée dans le plexus solaire, pensez fort à cet endroit, inspirez profondément en rentrant le ventre et en même temps tirez l’énergie de votre plexus vers le haut du cerveau pour le recharger en énergie. Faites-le plusieurs fois jusqu’à ce que vous vous sentiez plus dynamique.

Pour les fatigués chroniques, habituez-vous à vivre souvent avec votre conscience dans votre plexus solaire, pour activer son flot d’énergie faîtes comme si vous faisiez un effort, contractez-le, imaginez-vous par exemple en train de donner des coups de pelle… cet exercice mental et non physique met le plexus en condition d’activation d’énergie. Les personnes qui ont un faible voltage cérébral (dynamique du corps) sont plus fatigables que les autres parce qu’elles n’arrivent pas à se maintenir naturellement dans leur plexus solaire.

Tous les humains sont pure énergie et transmettent des ondes, des vibrations comme des courants électriques. Nous avons donc tous un voltage qui nous est propre. Quand on a un voltage peu élevé, c’est à dire  un flot d’énergie faible, il faut mettre tous les jours et le plus souvent possible sa conscience dans le plexus solaire, sinon on peut  avoir des douleurs, parce qu’on tire mal son énergie qui n’arrive donc pas à se programmer normalement dans notre cerveau ce qui déclenche des programmes contrariés ou inharmonieux pouvant provoquer des douleurs.

Ce sont juste des stress, ce n’est pas grave.

En vous mettant dans votre plexus solaire chaque fois que vous le pouvez et en en prenant surtout l’habitude, vous irez mieux.

Il faut toujours vivre ainsi car dès qu’on lâche cette volonté de se maintenir dans le plexus, l’énergie circule mal, arrive dans le cerveau à faible dose et n’arrive pas à irriguer toutes les références du cerveau. Les gens sont alors fatigués parce que leur énergie n’a pas d’harmonie, elle part dans une région ou une autre, alors que quand on est forts, sûrs de soi et maintenus dans son plexus avec naturel, le cerveau est irrigué d’une façon performante et là tout le physique se déploie dans l’harmonie totale.

Le plexus solaire n’est pas un organe.

Quand vous êtes en présence d’une personne qui vous pompe votre énergie, contractez votre plexus solaire pour maintenir votre énergie afin que cette personne ne vous tire pas en arrière.

Quand vous rentrez chez vous accablé(e) de négativité, de pollutions psychiques de toutes sortes, balayez votre corps de haut en bas comme pour en enlever la poussière puis mettez-vous avec autorité et sérénité dans votre plexus solaire quelques minutes pour aérer et détendre votre esprit. Restez comme ça, un moment, tranquille.

Quand vous êtes en colère, vous avez une très forte énergie en vous à ce moment là, et bien vous devez la canaliser de suite dans votre plexus solaire pour le remplir de cette énergie qui vous sera utile.

Quand vous êtes angoissé(e), détendez-vous et trouvez la paix, mettez vous dans le plexus solaire c’est impératif car l’énergie circule mieux et le cerveau est mieux irrigué. Les angoisses surgissent quand les réseaux du cerveau se bloquent.

Quand vous avez le hoquet, contractez le plexus solaire en voulant bien le ressentir, une ou deux contractions le coupe net.

La nuit, le cerveau fonctionne en roue libre, l’âme est en relecture de vies passées et donc au réveil, le cerveau est en désordre. Avant de se lever, pour ré-harmoniser son cerveau je conseille de se mettre en pensées et en pression, quelques minutes dans son plexus.

Quand vous êtes constipé(e), que les selles ont du mal à sortir et que c’est douloureux, pensez fort à votre plexus et tout se dégagera facilement.

Vous connaissez la fameuse petite voix intérieure, et bien elle réside dans le plexus solaire, c’est souvent par là que nous recevons les messages de l’au-delà pour nous guider. Posez une question, et écoutez la réponse en faisant le vide en vous, dans la paix et le silence à cet endroit. Entraînez-vous, ça viendra. Pour justement bien localiser votre plexus, recherchez l’endroit où vous entendez votre petite voix intérieure.

Il faut apprendre à vivre toute sa vie, avec la conscience de notre plexus solaire! C’est comme le bicarbonate ou le vinaigre, il a tout pour plaire!

Tags:

Laisser un commentaire



christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Source de Vie
| courspdv
| paroissesaintemariemadeleine