0

Les cathares racontés par un ancien cathare dans MES CONVERSATIONS AVEC L'AME D'UN CATHARE ET D'UN TEMPLIER 3107091351_1_2_zvq7swqa

Après les templiers j’ai le plaisir de vous partager ma conversation avec un ancien cathare du château Montségur en Ariège (France). Ils sont tous actuellement en 5ème dimension. Il s’agit d’un grand cathare, qui était le chef spirituel de Montségur:

  »Je suis surpris d’être appelé. On était tout à fait dans la spiritualité accomplie. On était dans la pureté intégrale et on ne voulait jamais faire un pas négatif. C’était le plan de tous les cathares. Nous, on a toujours su suivre ce chemin même dans les vies qui ont suivi. Nous en sommes ravis parce que nous savons que nous n’avons jamais fait de mal, nous savons que nous avons toujours gardé cette pureté essentielle qui était celle que le Christ avait demandé. Nous l’avons suivi, nous avons essayé par tous les moyens de la garder, et je dois dire que même encore dans ma deuxième vie de 5ème dimension, et bien je suis le même. Les premiers cathares étaient des êtres qui avaient commencé à être spirituels dans deux vies et qui s’étaient montrés qu’ils n’étaient pas encore parfaits. Notre soucis c’était  d’être dans la perfection. Nous avons vécu un demi siècle dans cette lumière là. Nous étions des prêtres paysans qui vivaient isolés des autres pour ne pas être influencés. On était très humbles, toujours heureux de tout ce qui nous passait entre les mains parce que  pour nous c’était un remerciement de Dieu et nous avons fait un travail magnifique pour la France. Nous étions toujours en prière. A Montségur on était environ 130. On avait trouvé des moyens de s’isoler du monde et on avait des petits chemins à nous que les gens ne découvraient pas et je dois dire que nous avons vraiment suivi ce travail, isolés. Nous avons vécu très heureux. On est partis de Montségur par le feu mais en réalité on en était indifférents, on n’a pas vraiment souffert. Ils sont venus tous nous brûler vifs. C’est l’humanité! C’est le mal contre le bien.  Je n’ai jamais eu de séquelles, on était dans une telle spiritualité accomplie qu’ on n’en a presque pas souffert. On était comme les tibétains.

En 5ème dimension, je suis très tranquille, on ne fait de mal à personne et on vit normalement. Il n’y a pas d’églises ici, ni de religions, on vit chacun la spiritualité dans une grande liberté. Je te remercie. »

C’est un saint me dit mon guide.

 

 

 

 

 

 

Tags: ,

Laisser un commentaire



christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Source de Vie
| courspdv
| paroissesaintemariemadeleine