0

froiddecanard.jpg

Notre monde est en grande souffrance, il a besoin d’aide et d’amour!.

Si je suis dans l’abondance alors je me dois d’aider les autres. En aidant les autres je serai aidé par les hiérarchies divines. Celui qui reçoit doit donner à son tour afin d’équilibrer l’énergie.

En aidant les autres vous recevez en retour, aide et amour, gratitude et reconnaissance, joie et bonheur car aider les autres apportent énormément aussi à soi. Aider les autres est un devoir sur Terre. C’est une des plus belles qualités humaine et c’est le sens de toutes vies. Aidons-nous pour ne manquer de rien. Aider est un devoir spirituel et planétaire.

amejumelle.jpg

La compassion

La compassion est le fondement de la paix.

L’amour et la compassion sont-ils toujours en moi?

Mon coeur se brise-t-il devant la douleur et la chagrin d’autrui?

Ai-je pleuré avec ceux qui souffrent?

Ai-je essuyé les larmes de quelqu’un?

Ai-je consolé ou donné au moins un repas et des vêtements?

Lorsque vous offrez votre aide à un individu, celui-ci est touché au plus profond de son coeur. Emu, il ressent lui-même ensuite de la compassion pour les autres. De cette simple façon, on peut transformer le monde!

Faites preuve de compassion envers ceux qui souffrent et preuve d’indifférence envers ceux qui sont malveillants.

offrande.jpg

Si vous rendez visite à quelqu’un, apportez-lui quelque chose, il n’est pas nécessaire que ce soit un contenu précieux. Saluez également les personnes que vous rencontrez avec la pensée que vous leur apportez la santé, la plénitude, le bonheur. N’oubliez jamais qu’il y a en vous une terre magnifique à cultiver dont vous pouvez distribuer les fleurs et les fruits à tous ceux que vous rencontrez.

C’est à cause de ce désir de donner toujours quelque chose de votre âme, de votre esprit que la vie ne cessera de jaillir en vous.

lasido.jpg

Le geste de la main

Quand vous prenez la main ou que vous donnez une poignée de main à quelqu’un, vous devez sentir que le courant passe. Donc, au moment de lui tendre la main, respirez discrètement profondément car une bonne respiration harmonise les échanges et souhaitez-lui la santé, la paix et la lumière!.

Pour ceux qui sont éveillés, le geste de la main est formidablement significatif parce qu’il peut encourager, consoler, vivifier les créatures et leur donner beaucoup d’amour.

« Vous voulez aider, soutenir votre famille, vos amis ? Efforcez-vous de vous élever jusqu’au monde divin pour y recueillir la paix, la lumière, et revenez ensuite pour les leur distribuer. Que peut apporter un homme faible, pauvre et ignorant ? Même en y mettant tout son bon cœur, il ne fait souvent qu’aggraver les choses. Le seul moyen d’aider les autres, de les sauver, c’est de retourner chaque jour en haut dans notre Patrie céleste que nous avons quittée pour un temps, et là, amasser les trésors que nous leur rapporterons. Sinon, de quelle nature sera cette aide ?
Vous avez certainement fait vous-même cette constatation. Oui, n’y a-t-il pas des personnes à qui vous préférez ne jamais parler de vos soucis, parce que vous savez que, sous prétexte de vous venir en aide, elles ne feront que tout compliquer ? Alors, si vous ne voulez pas être de ces personnes à qui on évite de se confier pour ne pas s’attirer de nouvelles difficultés, commencez par aller chercher dans le monde divin les lumières et les richesses, et vous pourrez ensuite en faire bénéficier les autres. » Omraam M. Aïvanhov
Critiquer n’est pas aimer
Lorsque nous reprochons quelque chose à l’autre, quel qu’il soit, posons nous d’abord cette question :

Qu’est-ce qui, en moi, créé ou attire cette réaction de reproche ?
Que dois-je libérer et guérir en moi, pour annuler cette réaction de reproche? La solution apparaît parfois clairement.
Nos jugements sur les autres nous révèlent souvent ce que nous ne supportons pas en nous .

« Pourquoi cette tendance générale à souligner les fautes des autres ?

Pourquoi s’acharner sur des hommes et des femmes qui se débattent au milieu de tant de difficultés ?

Le plus extraordinaire, c’est qu’en les critiquant on croit faire preuve de lucidité, de sagesse, mais aussi d’amour. Vous objecterez que celui qui aime bien châtie bien, comme on dit, et que le châtiment commence par des critiques.

Non, dans de nombreux cas, l’amour ne consiste pas à critiquer, et la sagesse non plus. Aimer les êtres, c’est comprendre leurs difficultés et agir avec délicatesse afin d’alléger leurs souffrances. Or, la critique a plutôt tendance à égratigner, griffer, blesser. Ce n’est plus de l’amour, mais du carnage.

Le véritable amour ne se tache pas de sang, il est grand et lumineux. Par lui, vous vous liez à Dieu, et Dieu vous conseille les meilleures méthodes pour agir avec les êtres.

Qu’est-ce qu’un bon critique ? Un bon jardinier qui sait tailler les arbres, les élaguer, les redresser et les débarrasser des chenilles et des insectes nuisibles. Il préserve ce qui est bon, et voilà bientôt des fleurs et des fruits magnifiques. »

Omraam Mikhael Aivanhov

Tu dois apprendre à aimer les autres plutôt que de les critiquer et à apporter la paix et l’harmonie dans ton entourage immédiat avant de pouvoir faire advenir l’harmonie dans le monde. Mets d’abord de l’ordre en toi sois tolérant(e), ouvre ton coeur aux autres, vois toujours plutôt le bon côté des êtres et sois respectueux(se) des différences.

Tu ne sais pas comment tu as été dans tes autres vies, peut-être bien pire que ceux que tu critiques aujourd’hui…. Peut-être as-tu eu un différend karmique avec la personne que tu critiques? Alors, dans le doute, un peu de sagesse et de grandeur apporteront plus de bonheur.

Laisser un commentaire



christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Source de Vie
| courspdv
| paroissesaintemariemadeleine