Archive | LES AMES COLLECTIVES HUMAINES RSS feed for this section

Ma conversation avec les âmes collectives des différents peuples humains

12ofthednadiffersamongsthumanracesandpopulations2.jpg

Le peuple humain si riche et diversifié est représenté dans l’au-delà par des âmes dites collectives qui nous expriment ici la personnalité profonde de leur propre peuple.

L’âme collective des européens s’exprime

« Nous sommes des curieux très autoritaires, volontaires et notre volonté passe avant tout. Nous sommes les plus prédateurs de la planète. On ne veut rien savoir des autres humains, on prend, on jette, on prend, on jette!. On est très intelligents et on a un égo sur-dimensionné. C’est nous qui comptons pour nous-mêmes. Nous voulons toujours que tout se plie sous notre ordre. »

L’âme collective des allemands

« On est avant tout hyper volontaires pour que les forces se fassent dans une grande autorité, pour que nous soyons très forts mais sans vouloir que les autres soient défaits par rapport à nous. On est très scrupuleux, besogneux et on a toujours raison. On a une grande force intérieure et notre raisonnement est souvent très juste. On est quand même puissants psychologiquement et physiquement. »

L’âme collective des français

« On est les plus égocentriques et on veut toujours plus, on est insatiables. »

L’âme collective des espagnols

« Nous, on aime beaucoup s’amuser et on a une grande joie intérieure. On veut être heureux et on fait tout pour maintenir ce cap. On est pas hyper volontaires. Pour nous le plus important c’est la joie. Nous sommes très fiers limite orgueilleux. Les portugais sont plus travailleurs que nous. »

L’âme collective des italiens

« Nous, on veut être les premiers partout. On a une intelligence très supérieure. On veut avoir la plus belle de toutes les lumières. On veut toujours plus sans se fatiguer. On est très sûrs. On a réellement un goût de l’art plus fin que les autres depuis longtemps car on cherche à sublimer les choses. On aime briller car on est un peu narcissiques. On a beaucoup d’élan pour les forces qui nous attirent les uns vers les autres. »

L’âme collective des anglais

« Nous, on est tout à fait différents. On a une autorité sur tout, on est hyper sûrs de nous, on ne se montre jamais qu’on peut avoir tort. On a un grand esprit de tradition et on est très ouvert aux choses de l’esprit. On est persuadé que l’esprit rode partout et que l’au-delà existe. Dans ce domaine on est très éveillés. On vit pour le respect des choses et notre royauté est très importante pour nous. »

L’âme collective des irlandais

« Nous, on ne veut jamais se prouver que nos vies ont un intérêt car on est dans une légèreté totale. On sublime le présent sans vouloir se proposer que le futur existera. Nous ne voulons pas nous tracasser, voilà le plus important pour nous. On est maintenu par les traditions orales, surtout. On aime beaucoup s’amuser et si on nous embête, limite on peut être coléreux. Nous sommes respectueux et hyper fiers, on démarre au quart de tour. »

L’âme collective des écossais

« Nous, notre tradition nous cloue sur place. On ne veut pas faire un pas en avant. On a une fierté et un orgueil démesurés. Nous sommes très heureux. On se toise les uns les autres pensant que chacun est plus fort que l’autre. Personne nous en impose. »

L’âme collective des norvégiens

« Nous, on a la volonté d’être lumineux pour que notre vie soit plus agréable. On ne se tracasse pas pour rien. La Suède et la Hollande sont plus légères. On veut vivre heureux en se laissant vivre et en prenant la vie du bon côté. »

L’âme collective des russes

« Nous, on est un peu lourds dans tous les domaines. Tout est important et grave pour nous. On a une grande autorité sur soi et on forge constamment notre présent. On est certain que tout a de l’importance dans le quotidien. On est sûr que tout a une répercussion sur tout, que chaque décision se trouve dans la matière et qu’il faut prendre toujours la bonne. On est des gens très profonds et on aime les autres. On partage. On n’a pas une individualité trop possessive. On est très fiers mais sans chercher à imposer notre fierté aux autres. On sublime le présent et on est très stables. »

L’âme collective d’Afrique du Sud

« Nous, on a une folie intérieure qui nous guette à chaque pas que nous faisons. On est incapables de se maintenir sur une idée seule et unique. On a le cerveau qui est toujours électrocuté sans pouvoir nous retenir sur une idée, c’est ce qui fait qu’on a pas de cohérence. On est comme des feux follets sans pouvoir se reposer, et tout le temps agités cérébralement. On a une grande indifférence pour tout sans se faire de soucis. On n’arrive pas à avoir de l’intérêt pour quoi que ce soit profondément. »

L’âme collective des juifs et des arabes

« Nous, on est tout à fait différent. On a un esprit de conquête et la volonté d’avancer en tout. On est intuitifs et intelligents. On aime le progrès, surtout dans l’esprit. On est un peu prédateurs et on veut se sentir les plus forts et les plus fiers, limite de l’orgueil. La religion, nous avons un grand respect pour elle. Nous avons un esprit guerrier et on aimerait imposer notre foi à tous. »

L’âme collective des indiens de l’Inde

« Nous, on est tout à fait différents. Pour nous le présent c’est le divin. On a un grand respect pour toutes les forces que nous avons en nous et on les sublime dans le quotidien. Tout ce que nous entreprenons nous le faisons pour Dieu. Chaque seconde est une communion avec le divin. On est dans la spiritualité accomplie. On cherche à se montrer que chacun de nos actes doit être donné dans un esprit de sanctification. Rien n’est autre que Dieu pour nous, et toutes nos actions sont guidées et faîtes en lui. Notre peuple est très lumineux et respectueux de tout. Notre état d’esprit quotidien est toujours dans la grâce et l’accomplissement d’une journée positive.

Dans le Nord, vers le Tibet c’est encore plus spirituel. La spiritualité est tellement installée que le temps présent donne l’ensemble de toutes ses qualités. On devient divin. Il y a une telle intensité qui fait qu’on est dans le tout, l’accomplissement et même sous influence chinoise cela demeure. »

L’âme collective des chinois

« Nous, on est des êtres qui avons une grande conscience de tout ce qui se veut. On a une intelligence qui applique un présent continu que l’on traite avec autorité et subtilité. On a des capacités de pouvoir savoir faire tout avec excellence. Pour nous tout est possible, il nous suffit de le souhaiter. Notre âme collective cherche à n’oublier aucun de nous, on est tous Un. Notre unité est superbe et on ne peut pas imaginer la vie autrement. On ne peut pas imaginer qu’un autre chinois soit différent. On se donne un grand respect pour tout, religion, politique, ou façon de vivre c’est pareil pour nous. On est obéissants. »

L’âme collective birmane, thaïlandaise et vietnamienne

« On a une grande volonté d’être légers. On a le désir d’être heureux sans se casser la tête pour quoique ce soit. On vit le présent dans l’art de vivre et le bonheur. »

L’âme collective des japonais

« Nous, on est très volontaires. On a toutes les qualités chinoises avec une volonté en plus et une créativité renouvelées. Il faut toujours que les choses bougent et avancent. On est la première intelligence planétaire, sans aucun doute, les plus fins et les plus raffinés. »

L’âme collective des australiens

« On est un peu hébétés, on n’arrive pas à se stabiliser. On a une grande demande intérieure, on cherche à vouloir sans pouvoir. On n’arrive pas magnétiquement à vivre comme les autres et c’est dû à l’emplacement du pays. On est toujours bouleversés intérieurement et en cas de catastrophe on devient fous!. On vit nos vies avec désordre. »

L’âme collective de toutes les îles

« Nous, on n’arrive pas à être besogneux. Le travail nous coûte énormément à cause du climat alors il faut que ce soit simple et facile, sans effort. En général, on vit heureux. On est comme les Australiens avec plus de légèreté et de désir d’être heureux. »

L’âme collective d’Amérique du Sud

« On est des gens scrupuleux et intenses. On a un désir d’honnêteté et de grande loyauté. On souhaite évoluer mais on n’y arrive pas par manque de moyen et par notre état d’esprit qui est bloqué à ce niveau. On souhaite être plus légers mais on n’y arrive pas. On s’adonne à des rituels traditionnels du passé parce qu’on arrive pas à avancer, cela nous maintient. »

L’âme collective des mexicains

« Nous, on est plus léger et plus désireux d’avancer mais on s’y prend mal. C’est la proximité des États-Unis qu’on reçoit, on sait qu’ils ont des pouvoirs différents de nous et on a le désir de progresser par rapport à ceux du bas. »

L’âme collective des américains

« Nous, on est dans le bonheur!. On veut que tout soit toujours préposé au bonheur. On est tranquilles, assez sages et raisonnables, scrupuleux et ouverts. On est en quête d’intelligence et en progrès constant. Tout ce qui se passe sur la planète nous intéresse afin de le comprendre et de pouvoir traiter notre propre négativité et nous faire avancer. On est assez bienveillants pour tous les autres peuples.»

L’âme collective des canadiens

« On a une grande fraîcheur, on a toutes les belles lumières américaines sublimées par un grand esprit de don, de générosité pour l’autre. On vit dans le présent avec bonheur et dans la culture accomplie des français. On a été magnétisés par les français plus que par les anglais. On a une grande bonhomie, un esprit fraternel et une communauté très ouverte à tout. On aime l’autre ce qui est très rare chez les autres peuples et c’est vraiment de l’amour!. »

christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Source de Vie
| courspdv
| paroissesaintemariemadeleine