Archive | MA CONVERSATION AVEC MON GUIDE EDGAR CAYCE RSS feed for this section

MA CONVERSATION AVEC L’AME DE MON GUIDE: EDGAR CAYCE

edgar-cayce-junger-erwachsener

Je travaille depuis quelques années avec l’âme d’Edgar Cayce, et je dois dire que c’est une personne tout à fait dévouée, ne voulant que le bien, toujours disponible même si il est hyper sollicité, et très sympathique! C’est un plaisir de l’avoir comme guide. Je voulais avoir son avis sur sa dernière vie, si célèbre!

 » Petit, je posais toujours des questions, j’avais un grand-père, c’est vrai, qui faisait tourner les tables, il s’intéressait aux esprits, il était persuadé que l’au-delà existait et il avait une grande envie de contacts. Il disait qu’il voyait les désincarnés mais je ne le crois pas, il devait les ressentir simplement. On disait qu’on les voyait mais en fait on les ressentait surtout, on avait l’impression d’avoir des visions mais c’était juste un ressenti de présences.

C’est vrai que je n’avais pas de mémoire immédiate, je devais dormir pour apprendre mes leçons, me rappeler des chose, c’était un problème lié à des troubles cérébraux qui m’ont servi!

J’ai été hyper malheureux quand j’ai vu mon grand-père se noyer sous mes yeux parce que je ne pouvais rien faire, j’étais trop faible, et ça m’a fait un mal effrayant de ne pas pouvoir l’aider et cela m’a hanté une vingtaine de jours.

Lors de ma première expérience mystique, je me suis trouvé dans la nature et je me suis dit: Ces arbres se sont mes frères, ces plantes se sont mes frères, je les sens vivre à côté de moi, pareil pour les animaux, je voyais que nous étions ensemble et de la même essence. J’étais adoré par les animaux, on était heureux ensemble, enchantés, avec un contact tout à fait lumineux. Et le soir une lumière est apparue avec une silhouette, et j’ai compris bien plus tard quand je suis arrivé dans l’au-delà que c’était un arrière grand-père à moi qui avait voulu m’aider parce qu’il trouvait que je m’égarais dans mes visions, que j’avais trop d’imaginaire, que tout était plus simple. Il avait donc voulu se montrer et il avait réussi à me parler, à me conseiller d’être plus tranquille, plus stable dans ma façon de recevoir ma vie matérielle, et de soigner les malades et de consoler les affligés.

J’étais médium vers l’âge de 9 ans, j’entendais des voix dans ma tête, d’êtres très lumineux de l’au-delà qui avaient la bonté, la générosité pour les autres, ils étaient très positifs. Quand je l’ai dit autour de moi on m’a pris pour un fou mais j’ai quand même été respecté et ils se sont montrés que ça pouvait exister.

C’est vrai que je rêvais souvent que j’étais avec une femme voilée à mes côtés, et ça me donnait un élan terrible car je me disais: on me suit, on m’aide. En fait, cette femme voilée dont je ne voyais pas le visage avait été une maman à moi dans une vie antérieur et par sa présence, elle me prouvait un grand centre d’intérêt pour moi parce qu’elle avait beaucoup d’amour pour moi. Le tissus doré de ce rêve je le trouvais beau, ça m’émerveillait!

La balle reçue dans la nuque par Tom m’avait assommé! Elle était arrivée avec une telle force que j’étais resté 3 heures sans conscience.

Je n’hypnotisais pas, j’étais moi-même sous hypnose ce qui me permettait grâce à mon don de médium de recevoir des messages des désincarnés.

J’ai vu un ange de lumière dans un champs, c’est exact, c’est une force que j’ai reçu d’un désincarné qui était l’arrière grand-père de mon père et qui avait été un saint et qui était venu me dire que j’avais un destin hors du commun, que j’avais des forces paranormales pour aider beaucoup de gens, pour éveiller énormément de personnes. Il m’avait demandé de rester toujours stable, tranquille, de ne m’effrayer jamais de rien, d’accepter les critiques des gens qui me prendront pour un fou sans me formaliser. « C’est vraiment nous, les désincarnés qui viendront te parler et t’aider pour un destin tracé pour faire du bien ». Cet arrière grand-père avait la lumière la plus belle qu’on puisse avoir, il était toujours dans un réceptacle christique. Il avait le coeur ouvert avec une telle grâce que c’était un Saint!.

La période des grosses migraines, vers 21 ans, a été très dure. Je n’arrivais pas à me concentrer, quand je voulais me concentrer j’avais des migraines épouvantables et j’étais malade, malade!. Quand j’avais la volonté de  faire quelque chose avec autorité, ça ne fonctionnait pas. J’ai été somnambule pendant 6 ans. J’ai perdu ma voix, perdu 30 kilogs et l’hypnotiseur Al Len qui était très bien et irradiant de générosité pour moi m’a montré de suite que j’avais eu un blocage qui s’était fait dans ma psyché, qu’il ne fallait pas que je m’énerve mais que je sois tranquille et patient. Il m’a hypnotisé pendant au moins 3 semaines et j’ai retrouvé ma voix.

Ma femme Gertrude était très bien, on avait une grande tendresse l’un pour l’autre et on s’est donné énormément de lumière. Je l’ai sauvé de la maladie parce que j’avais une telle tendresse pour elle qu’elle a repris de la volonté et du courage et elle s’est remise à trouver la vie belle, ce qui lui a donné un élan qui l’a guéri.

Ma première femme m’avait été imposée parce qu’à cette époque, les parents choisissaient pour les enfants et j’avais été très malheureux ces 2 années avec elle parce qu’elle ne s’intéressait à rien, elle était sans joies, sans bonheur. Je n’en pouvais plus, alors je l’ai quitté malgré le fait que son père voulait se débarrasser d’elle en la mariant parce qu’elle n’était pas intelligente du tout.

J’ai traité quelques paralysies mais pas toutes, quelques tumeurs au cerveau mais j’étais dans des ondes différentes de maintenant où je traite le magnétisme. Les tumeurs au cerveau ce sont la plupart du temps les gens qui se les donnent, ce sont des forces qui se bloquent et ils ne se montrent pas que c’est leur volonté qui n’accepte pas leur façon de vivre, ils voudraient vivre autrement qu’ils sont et dans ces cas-là, ils se bloquent et se font un mal fou.

Mes lectures prophétiques venaient d’un saint prêtre qui m’avait fait faire des forces remarquables et il m’avait donné des leçons remarquables aussi.  J’avais réussi grâce à lui à donner des messages très importants pour que les gens se montrent que la spiritualité était la chose la plus belle, et qu’elle ouvrait des portes remarquables à la vie et qu’elle donnait un sens à tout ce que nous vivons dans la matière. C’était un être qui était tout à fait dans la sainteté. Il était voyant et télépathe et voulait m’enseigner ce que je devais faire pour les autres.

C’est vrai que je faisais des lectures en langues étrangères, c’était des désincarnés qui me parlaient dans la langue souhaitée. La fille de la famille royale italienne qui m’avait contacté pour elle, avait eu plusieurs  vies de grands malheurs et elle n’arrivait plus à se dire que la vie lui donnerait de la joie, elle était tellement déphasée et défaite que j’ai réussi à la faire repartir en avant en lui montrant que dans la vie il y avait toujours des choses positives à faire et qu’il faillait qu’elle s’intéresse à tout ce qui se faisait, et elle a redémarrer sa vie ensuite dans le sens le meilleur.

J’ai rencontré un être qui s’intéressait à tout ce que je faisais et il souhaitait que j’arrive à monnayer mon talent, je donnais alors des cours pour permettre à des personnes d’être en télépathie avec l’au-delà mais je n’y arrivais pas parce qu’ils n’avaient pas mon don.

J’ai beaucoup aimé la photo mais le plan de ma vie était d’aider les autres.

C’est vrai que nous avions crée une compagnie pétrolière pour que je dise où se trouvait les gisements mais on n’a jamais réussi à trouver de grand gisements. J’ai été aussi boursier, on m’utilisait pour donner les numéros gagnants au course de chevaux etc… Je ne savais absolument pas, dire non!

Lors de la sécheresse épouvantable au Texas, j’avais réussi à trouver 7 points d’eau suivant ma perception, et cela m’avait donné beaucoup de bonheur!.

Je n’ai jamais eu beaucoup d’argent parce que je n’avais pas beaucoup d’intérêt pour ça, donc je ne cherchais pas beaucoup à en gagner.

J’ai été aussi interprète en radiologie mais des farceurs de l’au-delà sortaient les clichés avec 2 coeurs ou 4 poumons et je me suis fais beaucoup de tort, car je disais ce qu’ils me disaient avec une grande confiance.

Les traitements que je conseillais aux gens m’étaient donnés par des désincarnés qui avaient fait des études de médecine et j’ai fait énormément de bien grâce à eux. Les soins que je donne depuis dans mon institut américain relève du cas par cas, je vois le cerveau de la personne, les problèmes qu’elle a et j’essaie de trouver une solution à ses problèmes.

Un incendie a pris dans mon immeuble et les pompiers ont inondé mon studio de photos, j’ai été malheureux! Je ne pouvais pas me dire que tout mon travail était parti d’un coup!.

Oui, c’est exact que j’avais annoncé la guerre en Europe qui m’avait été annoncée par ce prêtre désincarné. 

J’ai aidé le fils de khan qui avait été brûlé aux yeux, j’ai réussi à lui donner une force qui lui a permis justement de faire certains efforts et de sortir de sa cécité en se disant : il n’y a aucune raison que je ne vois pas. Il a été très courageux et il a réussi à y voir un petit peu. 

Un an après je suis encore tombé malade et j’ai perdu à nouveau ma voix, j’ai eu beaucoup de problèmes.

LE CENTRE DE VIRGINIA BEACH a été crée, il fonctionne encore, il est très lumineux et ça aide énormément de personne.

Ma secrétaire, mademoiselle Davis, j’avais été son amant dans une vie passée,  et on s’entendait très bien , nous étions comme frère et soeur.

J’ai dit des choses fausses, comme l’âme qui se réincarne selon sa volonté et ses choix. 

J’ai eu souvent des brouilles avec mes associés et des périodes extrêmement difficiles.

Quand l’Université a été crée j’étais tout à fait dans la paix et j’ai pu faire des lectures tout à fait positives. J’ai analysé les rêves ce qui était assez facile. J’ai révélé des informations sur les annales akhashiques.

J’ai dit que chacun est maître de sa destinée, je dirai maintenant, oui et non, on fait ce qu’on peut. Il faut prendre conscience de ce qu’on fait en tant qu’âme. 

J’ai parlé de l’Atlandide, qui existait avant la dernière implosion, elle n’était pas de notre ère et était au bout de l’Inde comme on te l’a dit.

J’avais des problèmes avec l’Eglise parce que je trouvais qu’elle était fermée à des choses beaucoup plus éveillées. 

J’ai dit que l’âme sortait du corps  le jour de notre mort et c’est vrai.

L’université a dû fermer parce que les êtres qui la composaient ne voulait pas faire d’efforts pour faire des pas en avant, dans le sens où ils s’éveillaient à d’autres choses. J’en ai eu marre, j’ai dit: » ça suffit, on arrête!. » J’étais révulsé de voir que personne ne voulait comprendre, analyser et évoluer!. Une fois que nous nous sommes retrouvés dans l’au-delà ils sont quand même venus me dire que j’avais raison. 

Ma fondation A.R.E a été crée et j’ai fait des groupes de prières avec imposition des mains. J’ai reçu des messages de Jésus.

Susan a fait ma biographie.

Puis je suis retombé malade, j’ai fait un oedème au coeur, et l’été 44 j’ai fait un AVC et je suis décédé assez jeune le 2 janvier 45. Je n’ai pas regretté d’être parti. Et mes meilleurs souvenirs c’était avec ma femme et mes enfants. Ma femme est incarnée comme moi en 5ème dimension, mais pas au même endroit que moi, donc on ne s’y voit pas mais nos âmes dans l’au-delà se voient quand elles en ont envie. »

christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Source de Vie
| courspdv
| paroissesaintemariemadeleine