Archive | MES EMOUVANTES CONVERSATIONS AVEC LE PEUPLE ANIMAL *** RSS feed for this section

Ma conversation avec les âmes collectives des oiseaux et des reptiles

2

L’âme collective des oiseaux parle à mon guide en télépathie

et mon guide me traduit

Les oiseaux sont très fatigués en ce moment parce qu’ils supportent tous très mal les forces de la planète. Ils sont tout à fait sûrs que la planète a de grands problèmes, ils ne se sentent pas normaux, ils ont l’impression que leurs mouvements sont plus durs que d’habitude. Ils sont sûrs que la vie est devenue très dure sur Terre. Ils vivent mais tout ce qui est actif leur fait beaucoup de difficultés. Les oiseaux ont une conscience très petite, ils ne savent pas du tout qu’un jour ils seront des humains. Les mâles sont attirés magnétiquement par les forces vers la femelle mais ils n’ont aucun affectif. Ils se sentent légers, heureux quand ils volent, c’est un soulagement car à l’arrêt ils sont fatigués de rester sur leur pattes. Dès qu’ils volent ils se sentent forts, lumineux, généreux et ouverts. Ils sont obligés de migrer dans le sens où les forces les tirent. C’est inné et lié aux forces qui sont imprimées sur la planète. Ils ne peuvent pas faire autrement que de migrer là où cette force les attire. Les pingouins aiment la glace et sont bien là-bas. Les félins, et autres animaux sont leurs pires prédateurs avec les chasseurs. Ils demandent d’ailleurs aux chasseurs de les laisser vivre. Toutes les variétés d’oiseaux sont crées par le plan Divin à partir de quantités de forces et de lumières et certaines espèces nouvelles peuvent arriver sur terre. Tous les oiseaux se comprennent par télépathie. Ils se parlent, se racontent des histoires, se disent que la vie est belle, font la cour à leur femelle, ils discutent fermement entre eux. L’aigle, le vautour et le milan sont les plus forts. En général ils sont heureux de vivre, certains sont assez cruels, les plus doux sont les oiseaux qui vivent près des hommes comme les tourterelles et les moineaux qui sont très doux intérieurement. Ils n’ont aucune conscience que l’au-delà les utilise pour vous donner des signes après la mort d’un être cher. Les petites espèces comme les moineaux vivent au moins 3, 4 ans, les merles, 6,7 ans, les corbeaux très lumineux, très intelligents et très éveillés vivent de 6 à 12 ans, l’aigle 18 ans environ. Ils sont indifférents aux hommes et ne s’intéressent à eux que lorsqu’ils leur donnent de la nourriture. Il faut les nourrir parce qu’ils ont besoin d’être aidés. Quand il y a un groupe important d’oiseaux qui meure d’un coup c’est à cause des forces magnétiques qui les bloquent. Ils disent merci mon Dieu parce qu’ils sont heureux de vivre. »

Ma conversation avec les âmes collectives des oiseaux et des reptiles dans LES ESPRITS DE LA NATURE (l'eau, l'air, la Terre, les elfes, les gremlins, les lutins, les arbres, les fleurs..)**** 545784_10150887121653800_79793107_n

L’âme collective des reptiles

« Les reptiles en tant que serpents n’aiment pas les hommes, ils les fuient parce qu’ils savent que les humains ne les aiment pas non plus. Entre eux ils n’ont aucun intérêt les uns pour les autres, quand ils se rencontrent c’est pour s’accoupler et même ça, ça ne les intéresse pas, et leurs petits non plus, ils ne s’en occupent pas, ils ne les nourrissent pas. Ce sont des âmes froides qui n’ont pas de sentiments, qui vivent paisibles et dans une grande sérénité. Si on ne les embête pas, ils n’ont pas envie d’embêter les gens. Les gros serpents attaquent pour se nourrir.

Les crocodiles sont d’une froideur épouvantable, ils n’ont pas d’âme, pas de reconnaissance pour quoi que ce soit, ils ne s’intéressent à rien, ils sont dans le vague, ce sont des vies sans vie, sans émoi, sans intelligence, sans sentiments, ils ne se réveillent que pour manger ou nager pour leur bien être. Il n’y a rien qui se passe dans leur cerveau. Ils ont plusieurs vies de crocodiles et ne s’intéressent pas aux hommes. C’est très rare qu’un crocodile devienne au cours de son évolution animale, un humain, la plupart du temps leur vie s’arrête et c’est tout. Ce sont des êtres tout à fait à part comme les caïmans. Ce sont des lézards qui mutent en crocodiles et ça ne va pas plus loin. « 

Ma petite conversation avec l’âme collective des microbes

 

Ma petite conversation avec l'âme collective des microbes dans LES ESPRITS DE LA NATURE (l'eau, l'air, la Terre, les elfes, les gremlins, les lutins, les arbres, les fleurs..)**** microbe-300x214

Rappelez-vous que vous avez été vous aussi microbes et bactéries au tout début de votre vie sur terre.

« Les microbes  du corps s’entendent rarement entre eux, ils sont toujours en conflits. Ce sont des êtres avides de nourriture. Et ils viennent dans notre corps pour se nourrir. Et la plupart du temps nous les tuons avec les médicaments. Cette âme collective n’a pas beaucoup de joie avec eux.

Les microbes sont eux aussi une expression de la vie et les plus performants ont une vie de 3 ou 4 ans.

Il faut traiter les microbes car ce n’est jamais bénéfique pour le corps.

Les microbes de la nature sont libres et vivent leur vie sans problèmes. Et même s’ils font des défaites personne ne s’en formalise parce qu’on ne le voit pas !!!. ;-)  »

microbes-450769-300x199 Microbe dans MES EMOUVANTES CONVERSATIONS AVEC LE PEUPLE ANIMAL ***

Ma conversation avec l’âme collective des insectes

Ma conversation avec l'âme collective des insectes dans LES ESPRITS DE LA NATURE (l'eau, l'air, la Terre, les elfes, les gremlins, les lutins, les arbres, les fleurs..)**** 421888_293130864078098_242718302452688_846903_1797951207_n

Les insectes sont des êtres très curieux dans leur tête, ils sont assez difficiles, très bougons, assez hargneux parce qu’ils sont sans cesse dévorés par plus grands qu’eux.

Mon guide de l’au-delà me traduit télépathiquement cette conversation entre l’âme collective des insectes et moi-même:

« Notre rôle est de vivre et d’être heureux. Mais la plupart du temps nous servons à être mangés ou tués par des forces supérieures. Le plus faible est mangé par le plus fort, c’est une loi très dure d’être un insecte parce que ce n’est pas une loi de repos. Quand on est incarné, il faut toujours qu’on se défende, c’est d’ailleurs pour ça qu’on est hargneux parce qu’on craint la mort. Nous servons aussi de nourriture aux oiseaux.

427711_296111130446738_242718302452688_854819_1597121732_n Insecte dans MES EMOUVANTES CONVERSATIONS AVEC LE PEUPLE ANIMAL ***

Nous avons un voltage cérébral comme vous, les forts ont 10 comme les lucanes et autres gros insectes, mais les migales ont 23 ce sont les insectes les plus forts de la planète. Les plus faibles et plus petits ont 0,01 comme les minuscules moucherons.

Les fourmis sont très évoluées, elle ont déjà un mental, elles ont déjà construit tout un tas de choses dans leur tête, elles sont au courant de tout et sont en télépathie profonde avec tout. Elles sont sûres d’elles, elles mènent leur vie avec une grande autorité et tranquillité. Elles ont des plans collectifs qu’elles suivent. Elles veulent vraiment faire plaisir à toute leur communauté et sont toujours dans la volonté d’obéir à la reine. La reine est très tranquille, ce qu’elle veut c’est que tout le monde s’entende.

Pour les abeilles c’est pareil, organisées et travailleuses. Les abeilles n’ont qu’un désir, c’est de remplir leur tâche chaque jour en faisant pour le mieux. Elles sont très dociles et elles aiment bien les humains. Elles ont elles aussi un mental construit, c’est lié au groupe.

Les grosses migales peuvent si elles ont été très fortes se réincarner ensuite en un tout petit chien comme ceux qui râlent tout le temps mais c’est rare, la plupart du temps elles deviennent petits rongeurs. On passe d’insectes à petits rongeurs qui deviennent eux-mêmes de plus en plus gros au fil des nombreuses incarnations de rongeurs. Et ensuite on devient cervidés.

379060_269697286409236_100001069015325_693409_1760623494_n

Les cafards sont très forts, environ 12 de voltage, très volontaires et très télépathes aussi. Ils savent et comprennent ce qu’on pense d’eux et si on ne les tuent pas et bien ils sont très contents. Ne les tuez pas, prenez un verre que vous mettez sur eux, puis glissez dessous une carte postale pour boucher le verre et libérez-les hors de chez vous. Attention ça coure vite! Les cafards aiment vivre dans les coins sombres et sales des maisons.

Les moustiques se nourrissent de sang humain, c’est leur nourriture. Chassez les avec la méthode ci-dessus.

10

Les gros papillons sont très lumineux, ils ont une chance énorme parce qu’ils ont une grande légèreté qui leur permet de s’élever mais ils ont des vies très courtes. Selon les forces de chacun ils vivent plus ou moins longtemps. Les plus faibles vivent une journée, même pas, la coccinelle par exemple peut vivre 15 jours à 3 semaines suivant sa force. Un cafard peut vivre 2 ans et les grosses araignées peuvent vivre 5, 6 ans au moins.

Les insectes d’autrefois était bien plus gros que maintenant, les araignées pouvaient faire 30 cms de diamètre et ils avaient un grand plaisir à s’installer chez les humains. Imaginez leur terreur!

Les insectes sont construits à l’opposé de nous, ils ont une carapace dure à l’extérieur, et leur mécanisme à l’intérieur alors que nous, nous sommes durs dedans avec le squelette mais avec le mécanisme autour. Cela nous fait un drôle d’effet et en plus ils sont inquiétants de par leur formes liées à leurs espèces. Dieu a crée tout ça pour l’équilibre de l’écosystème. Car ils sont utiles pour nourrir les oiseaux. Sans eux, les oiseaux mourraient car les graines ne leur suffiraient pas.

385804_260736503980379_128298983890799_668944_925513836_n1

Tous les insectes sont donc télépathes et très soucieux par le fait d’être dévorés. Vous devez nous parler avec affection, dehors, car là nous sommes dans la paix et la tranquillité et nous sommes sûrs que vous nous recevez bien et que vous nous respectez. On sent vos bonnes pensées.

Pour les insectes nuisibles aux fleurs il faut les traiter et si vous les tuez, ils se réincarneront plus forts. Les insectes adorent les fleurs. Les pucerons labourent les rosiers pour alimenter les fourmis qui mangent ce qu’ils ont capturé sur la fleur.

Dans l’au-delà on pourrait les voir, me dit mon guide mais on ne cherche pas à les voir. (Dans l’au-delà on ne voit que ce qu’on a envie de voir). Là, ils ont la même apparence qu’incarnés, ils ne changent que lorsqu’ils se réincarnent en un insecte plus fort.

Humains, respectez-nous parce que nous avons des vies à faire, nous avons des individualités qui existent, et essayez de ne pas nous voir toujours du mauvais oeil, comme des choses vulgaires et difficiles. Laissez-nous vivre!.

On est heureux de t’avoir parlé. »

Image de prévisualisation YouTube

Mes conversations avec le peuple animal en souffrance

Vous allez lire maintenant les témoignages de ces milliers de victimes innocentes! Il ne faut plus tolérer ce massacre, 60 milliards meurent chaque année ce qui contribue à l’effet de serre, ces oiseaux en cage, ces zoos, ces corridas, la chasse, la pêche, les abattoirs… ce manque de respect envers les animaux, c’est une honte! Toute civilisation évoluée respecte les animaux. Le plus moche qui puisse se faire sur Terre c’est le massacre des animaux.

Les animaux sont mes amis, je ne mange pas mes amis.

Mes conversations avec le peuple animal en souffrance dans MES EMOUVANTES CONVERSATIONS AVEC LE PEUPLE ANIMAL *** usine-poulets

Témoignage d’un poulet de batterie

Mon guide de l’au-delà parle à leur âme par télépathie. Vous pouvez voir que tout est parfaitement intelligible et compris. Leurs conversations restent très simples.

« Cela m’épate qu’on s’intéresse à nous car en général personne ne nous remarque, on se contente de nous plumer et de nous manger!. Ici, on est gavé, les gens nous nourrissent, on est les uns contre les autres, on vit comme des fous et ça nous fait mal car on n’arrive pas à se rassurer. On survit et on est exaspéré. On est très très malheureux car on sait qu’on vient nous chercher pour nous tuer. Nous sommes des martyrs. C’est une vie acharnée de détresse, on est tous en détresse, c’est immonde!. Au bout de 7 à 8 mois on nous tue et on ensuite encore à peu près 15 autres vies de poulet en campagne ou en batterie. J’aurais eu 25 vies de poulet. Je ne peux parler de la mort tellement je trouve ça immonde. Les poulets de campagne sont plus heureux. Les poules ne sont pas intelligentes et ne cherchent pas à évoluer. Le respect de notre vie est capital, il nous permettrait d’avoir une vie plus agréable, plus tranquille, plus généreuse. Vous ne voulez pas concevoir que nous avons le droit de vivre et d’être heureuses. Je te remercie pour ce témoignage, si cela peut rendre les gens plus lumineux c’est une bonne chose et surtout végétariens. »

Essayez de prendre conscience du mal qui est fait sur ces animaux qui deviendront un être humain comme vous sachant que vous avez été animal avant d’être humain.

547212_427626047354711_1764507164_n

Témoignage d’un cochon

« Nous sommes des pauvres petits, les plus retardataires au niveau des animaux de la planète, les plus déphasés et les plus déphasants. Nous avons la vie pour nous mais nous savons que nous sommes là pour la nourriture des êtres humains. On sait aussi qu’après cette vie de cochons on deviendra des humains. On est assez malheureux, on sait que vous ne nous respectez pas, on sait qu’on est traité avec dédain, on sait que pour vous on est des êtres sales sans intérêt. Mais nous avons de l’intérêt! nous sommes en vie, nous avons de la joie! et pour nous la vie est aussi précieuse que pour vous, mais ça personne ne veut le savoir. Nous subissons notre destin, nous savons que nous participons à la vie, que l’on vous permet de vivre, c’est notre résignation. Notre seul bonheur c’est de savoir qu’en sortant de ce créneau nous allons être nous-mêmes des humains. On aimerait être libres et ne plus être dans des gourbis plein de saleté. Vous n’avez aucune considération pour la majorité des animaux et c’est bien dommage parce que vous les faîtes souffrir sans vouloir comprendre que vous avez été comme eux. Vous devriez nous RESPECTER. »

999025_405844509532865_1703078324_n

Témoignage d’un jeune veau heureux en campagne

« Je suis ravi! J’ai 18 mois, je suis dans la campagne, je me promène, mes copines vont très bien. On échange beaucoup entre nous, on se parle, on se dit « t’as vu comme c’est joli ce coin! ». On sait qu’on ira à l’abattoir !!. J’ai déjà eu 3 vies de vaches, on est amené de force aux abattoirs, sans pouvoir nous échapper. Maintenant j’ai le temps d’apprécier tout ce que je vois, je sais voir les fleurs, les insectes qui nous amusent parfois. Et un petit galop nous fait beaucoup rire!. C’est un bonheur de gambader dans la campagne.

vache_10 abattoir dans MES EMOUVANTES CONVERSATIONS AVEC LE PEUPLE ANIMAL ***

Témoignage d’une vache qui va partir aux abattoirs

« On est résigné, on sait qu’on va nous prendre par le cou et nous amener aux abattoirs. On sait dès qu’on monte dans le camion que c’est la fin, comme on est télépathe on sait qu’on va nous vendre, on entend ce qui se dit. C’est alors la terreur, on sent la souffrance de ceux qui sont passés avant nous. Nous avons une peur épouvantable, nous sommes terrassés, on se dit mais pourquoi on nous amène là avec le désir de nous supprimer? Nous qui sommes inoffensifs, si gentils. On est tellement malheureux devant cette machine qui frappe le front avec le pointeau et le marteau, puis c’est un grand coup de tonnerre dans la tête et on s’effondre. C’est un soulagement quand ça s’arrête. Une fois dans l’au delà on met plus d’un mois pour prendre conscience que la vie continue en nous. Je suis ravie que tu témoignes de notre malheur. »

576708_230677140403632_335328303_n

Témoignage d’un tigre du Bengale

« Je suis très curieux, ça me surprend car je ne suis jamais réclamé. La plupart du temps je fais peur. C’est vrai qu’on nous trouve très beau. Ma vie est très tranquille et sauvage, je prélève ma nourriture avec volonté. Parfois je fais une crise de nerf parce que je suis seul et que ça ne se passe pas comme je veux. Je n’ai pas de famille mais j’en cherche une, j’ai quitté mes parents car nous sommes très indépendants. J’ai 3 ans. Je suis assez fainéant et très caractériel, c’est comme ça c’est ma nature. Je mange des petits êtres, je ne suis pas un acharné de la chasse. »

2003_10_roytiger-thumb abeille

 Témoignage du tigre qui a blessé Roy le magicien de Las Végas

 « Je vois que je suis appelé, et ça m’épate. J’ai été rabroué presque 3 semaines, on m’a isolé suite à l’accident et ça m’a fait un choc, ça m’a vexé d’être mis à l’écart. Mes maîtres sont des très grands et nous savons qu’ils sont supérieurs à nous, ils ont 118 de voltage, (ils viennent de la 5ème dimension comme David Copperfield et bien d’autres surdoués des pouvoirs de cette dimension. Ils ont en eux une centaine d’âmes contrairement à nous qui n’en avons qu’une, voir les chaînes de lumières dans les articles pour comprendre).On les respecte toujours. Un jour, j’ai eu une difficulté dans mon cerveau dû à 3 personnes hystériques parmi les spectateurs, qui ont crié pendant le spectacle, et cela m’a fait un choc en déchargeant en moi des forces très difficiles. J’ai été comme électrocuté et je suis devenu hargneux d’un seul coup et je me suis jeté sur le premier qui passait et ce fût Roy. C’est dommage car c’est un être que j’aime profondément. Il m’a pardonné et me caresse à nouveau. Je suis très très heureux de vivre avec eux, ils nous respectent et sont très généreux. Elémentairement c’est très difficile de vivre avec un tigre, mais à partir du moment où on a notre nourriture, on est pacifique. Les tigres vivent 90 ans, j’ai encore une trentaine d’années à vivre. Les tigres des cirques sont drogués, pas nous. Tu me fais beaucoup de joie!!. »

385804_260736503980379_128298983890799_668944_925513836_n

Témoignage d’une abeille

« Cela me surprend d’être appelée, je suis une abeille dans une ruche. Un homme vient nous voir pour voir ce que l’on fait et ça nous agace. Je vis dans une région où je suis heureuse, c’est le Jura, il y a beaucoup de campagne, de paix, de lumière, un grand calme et plein de fleurs sauvages à butiner. C’est une région où les gens ont un grand respect de la nature, il n’y a donc pas trop de pesticides. Par contre nous avons des compagnes meurtries qui ne peuvent plus vivre normalement, qui naissent handicapés ou sans ailes. Les hommes ne veulent pas comprendre que tout est lié et que sans nature ils ne seraient rien. Beaucoup de nos compagnes sont en danger, l’abeille est hyper importante pour polléniser les arbres etc.. vous devriez le comprendre et nous préserver. C’est bien que tu en parles car mes copines sont très malheureuses et meurent dans une grande détresse à cause des pesticides. A ce train là, la nature va se raréfier, et ce sera très moche. C’est hyper important de penser à nous!!!!!!!!!. J’aurai 15 vies d’abeilles au total. Les messieurs qui s’occupent des ruches sont malheureux pour nous. »

862563_373899166044931_1821340424_n

Témoignage d’un gorille de zoo.

« Moi je suis très intelligent et je me sens très brimé. On a assez d’espace dans le zoo de Sigean mais nous aimerions avoir plus de liberté. Dans la forêt avant ma captivité, on se promenait et on était heureux comme tout!. On vivait en famille, ma famille que j’ai perdu et ça m’a fait beaucoup de peine et m’a démoralisé même si j’étais bien traité. J’ai été capturé quand j’étais tout petit, à 4 mois et c’est ça qui m’a fait le plus de mal, je suis resté ensuite 8 mois dans une petite cage et j’ai été ravi quand j’ai été acheté par une personne que je sentais pleine de tendresse, elle m’a rendu heureux. C’est hyper dur d’être en cage. Elle m’a amené dans ce zoo et 2 grands gorilles m’ont gentiment accueillis. On est maintenant plutôt heureux. On sait par télépathie qu’on drogue les félins qui sont ici en cage et c’est nécessaire sinon ils deviendraient fous. On est en télépathie avec tout le zoo, on sait ainsi tout ce qui s’y passe. On regarde les visiteurs un peu comme ils nous regardent, et à force on ne fait plus attention à eux. Ceci est ma dernière vie de gorille, maintenant j’ai 18 mois, je suis résigné mais il nous manque toujours la liberté!. Je vais avoir une compagne. On est sensible à l’affection des humains. C’est bien de s’intéresser à nous, ça nous fait plaisir. »

969698_669683879714593_1133655897_n

Témoignage d’un taureau mort dans une corrida.

« Je suis appelé et ça me fait plaisir car les gens en général ne nous regardent pas. Nous avons beaucoup de force!. Je suis hyper puissant. J’étais dans les prés et avec mes copains et on vivait tranquille quand un jour des gens nous ont manipulé et nous ont mis dans un corral. Au bout de 2 mois, on a ressenti en nous quelque chose de grave qui allait se passer car les humains étaient trop agités. Ils nous ont amené dans des camions puis ils nous ont mis 10 jours dans des petites cages ce qui nous rendaient fous. On ne pouvait pas accepter d’être enfermés comme ça. Au bout de ces 10 jours je suis rentré dans l’arène et j’ai su par télépathie ce qui était arrivé aux autres taureaux dans cette arène. Arrivé dans l’arène, j’aurais tué n’importe qui, il fallait que j’explose!! 3 hommes m’ont planté des banderilles dans le dos mais j’étais tellement exaspéré que je ne les sentais pas. Je ne voulais que les encorner!!. Mais ils étaient habiles et ça ne fonctionnait pas. Je me suis un peu rassuré et là il m’a planté son épée dans le cerveau. Tout s’est éteint et j’étais enfin content. Je n’étais pas arrivé à me venger. Je suis resté 10 jours sans me retrouver, dans l’au delà puis j’ai commencé à voir les pâturages où j’étais avant ma captivité et j’ai recommencé à être heureux. Je suis dans l’au delà depuis 4 mois et je vais donc dans les prés avec mes copains. Je vais me réincarner en cheval sauvage car j’étais une grosse brute. Et plus tard je deviendrai certainement un humain de caractère. On ne perd rien de nos incarnations, on les gardes toutes dans nos cerveaux. J’ai eu 4 vies de taureaux en arène. Tu m’as fait plaisir!. Merci beaucoup. Les espagnols ne voient pas la mort, ils voient le ballet du toréador. »

elephant-cirque animaux de la ferme

Témoignage d’un éléphant de cirque

« Je suis hyper évolué avec une intelligence fine. Les éléphants ce sont des grands. On a une télépathie hyper performante qui capte tout dans le cerveau humain. Nous sommes des pacifiques qui souhaitent juste être tranquilles. Dans mes vies passées on était très heureux en famille car on a l’esprit de famille. Dans le cirque on nous demande toujours de faire des efforts et on a tout à fait compris que les gens nous regardent comme des bêtes curieuses. Nos patrons nous traitent bien, ils sont lumineux et affectueux. La compagnie des hommes on l’accepte et on s’ adapte car on ne peut pas faire autrement. On n’est pas malheureux. On se sent ici honorés, respectés, on sent que l’on fait des choses importantes et cela nous fait grandir. On respecte les humains car on est très évolué. On est assez fier et orgueilleux et on est sûr que les gens nous admirent. Je suis dans une caravane à l’étroit alors que j’aimerai gambader, faire plus d’exercice et avoir plus de liberté et d’espace comme les félins. J’y suis depuis que j’ai 7 ans, cela fait 4 ans et j’y resterai jusqu’à ma mort. Tu me fais très plaisir, je te remercie. »

La force de l’éléphant est la tranquillité. Son pouvoir est d’ être toujours stable.

Message des éléphants aux humains: On doit être beaucoup plus gentils avec les animaux, et avoir non seulement de l’amour mais une affection profonde pour les aimer dans le but de les aider. 

J’ai nettoyé un karma d’une vieille éléphante Thaïlandaise, qui avait été torturée dans 2 vies, et dans cette vie encore on les oblige à faire des tas de choses qu’ils n’ont pas envie de faire. Les conséquences dans les vies suivantes sont des dépressions, un repli sur soi ou de la peur ou de l’agressivité ou des maladies. Les animaux sont comme nous, avec une âme qui a un vécu plus ou moins douloureux qui a des conséquences plus ou moins pénibles dans cette vie. Un humain comme un animal n’est pas un être à regarder mais une âme à comprendre.

Un animal sauvage se respecte, s’aime.

 

71603_une-souris-laboratoire-300x130 animaux en souffrance

Témoignage d’une souris de laboratoire

« Je vois que je suis appelée et ça m’interpelle. On ne vit pas vraiment ici, on nous sort pour nous faire des piqûres, nous donner des potions, heureusement on a des compagnes, mais ce n’est pas une vie!. Je voudrai avoir une vie libre car ça nous fait de la défaite quand ils nous piquent ou nous massent, ça agit dans nos cerveaux. On a beaucoup de vies en laboratoire, 8 au moins de 1 à 3 ans. J’ai déjà eu 6 vies de laboratoire. On y meurent à cause des traitements et du stress. On a pas une vie tranquille. Pour les souris qui sont en cage c’est aussi dur que nous. On est pas heureuse et on ne peut pas s’évader, sinon on le ferait!!!. Les gens ne veulent pas savoir si on va être heureux chez eux, ils nous prennent comme ça. Je suis ravie que tu parles de ça, après je serai un rat. Je suis un petit être télépathe qui capte beaucoup de choses. »

poissons_morts anti-corrida

Témoignage d’un poisson mort suite à la fuite de pétrole dans le golf du mexique.

« Je suis très malheureux, tout d’un coup je me suis senti bloqué de partout. On a le sentiment de respirer normalement mais là je ne pouvais plus respirer. Je me suis battu une demi-heure avant de mourir. C’est atroce!!!!. Je suis comme un maquereau, les poissons comme nous ne sont pas du tout intelligents, nous sommes dans le temps présent et nous ne pensons à rien, nous n’évaluons rien, nous sommes avalés sans que ça nous fasse mal. Notre vie se passe sans conscience. Pour la marée noire, ils n’arrivent pas à traiter le fléau. La cloche était une solution. Nous pensons que ça va s’étendre. Je sais que je vais me réincarner dans 5 mois. Pour établir cette conversation avec moi ton grand-père décode ce qui est en moi. Je suis retourné dans l’endroit où j’étais avant de mourir. »

poisson-rouge-300x300 canaris

Témoignage d’un poisson rouge d’aquarium

« Je suis tout à fait tranquille et mon seul désir c’est la tranquillité. Je suis sûr que ma nourriture vient toute seule. Je n’ai pas une grande perception et je ne ressens pas grand chose sauf que je suis en vie. Tant que j’ai de quoi manger ça me va. Je ne vois pas les humains mais juste des formes. Je te remercie. »

cage_p10 chasse

Témoignage d’un canari en cage

« Mon plaisir c’est de chanter!. Le fait d’être en cage ne m’enchante pas je voudrai plutôt des envolées!!. J’ai accepté, j’y suis depuis 3 ans. Je discerne les humains qui s’occupent de moi et j’aime qu’ils me portent de l’intérêt. On aimerait être libre mais en France si on nous lâchait on mourrait très vite à cause du climat, donc si un enfant nous délivre c’est la mort. Ce qui compte pour nous c’est d’être bien nourris et que personne ne nous fasse du mal. Nous avons des prédateurs qui nous font peur. Nous souhaitons être protégés et avoir à boire pour être heureux. Nous ne sommes pas sensibles à l’affection. Les oiseaux sont dans une espèce de béatitude qui fait qu’ils ne s’intéressent à rien. »

i_31611_1143-300x199 cirque

Témoignage de Flipper le dauphin.

« J’ai fait beaucoup de joie et de bien à la planète!. Je me suis beaucoup amusé et je savais que je serai un homme dans ma prochaine incarnation. J’ai eu une immense joie à travailler avec les hommes, je me sentais hyper performant, intelligent et je comprenais tout ce qu’on me demandait de faire. Je me sentais aussi divin et grand dans ce partage avec les humains. J’ai fait des pas de géant!. Tous mes compagnons de Marineland et autres sont aussi heureux et savent qu’ils deviendront ensuite humains s’ils le désirent, et c’est pareil pour les orques et les otaries. Nous vivons si tout va bien jusqu’à 35 ans. Les autres animaux célèbres ont été heureux aussi. Je sais que dans 2 ans je vais me réincarner en humain, je connais déjà mes parents et je sais que je serai très heureux. Pour les animaux et les humains l’âme et le coeur sont les mêmes il n’y a que l’intelligence qui n’est pas aussi performante et nos corps. Mon âme de poisson a évolué progressivement en âme humaine. J’ai été hyper heureux dans mes vies de poissons et contrairement aux cochons qu’on oblige à devenir humain nous, nous avons le choix. »

baby-pics corrida

Témoignage d’un jeune hérisson que j’ai retrouvé noyé

« Je sais que je vais recevoir des forces suite à ta prière et cette conversation avec moi, et ces forces me permettront de me réincarner dans 5 jours. Je me suis senti malheureux de partir, cela m’a fait un choc de partir aussi jeune et aussi parce que j’aimais être dans la nature. Nous, les hérissons nous ne savons pas évaluer les risques, on ne voit pas le danger c’est pour ça que je suis tombé dans l’eau sans le faire exprès et que tant d’hérissons se font écraser sur les routes. Il reste mon père et ma mère qui sont plus prudents que moi. Je suis avec eux mais ils ne le sentent pas. Nous avons un tout petit mental. Je suis heureux que tu me parles et très heureux de pouvoir redevenir un bébé hérisson sous peu!. »

D’autre part…

69686_496149300436339_1891053853_n

Il faut savoir également que les très beaux chats Persans etc… sont des chats qui ont eu des vies antérieures malheureuses, alors on leur donne une grande beauté pour qu’ils soient choyés et qu’on leur donne cette fois, le meilleur. Tous les animaux captent nos pensées, ils savent très bien ce que nous pensons. Quand un animal souffre, et qu’il n’y a plus rien à faire on l’euthanasie pour qu’il ne soit pas défait dans l’au-delà et rassurez-vous, votre animal de compagnie restera toujours près de vous, il vous verra et vous entendra comme avant, pensez juste à lui avec tendresse pour lui donner des forces, chaque jour.

403906_298444673537146_284947544886859_833634_553304799_n dauphin

Et si vous avez eu une prise conscience en lisant ces témoignages et que vous souhaitez évoluer sur ce plan, je vous propose ce site végétarien:

Voici ma conversation avec un des êtres de l’au-delà qui s’occupent de soigner et de soulager les animaux.

« Cela me fait beaucoup de bonheur d’être appelé. Nous sommes environ 118OOO en France, désincarnés qui avons tous adoré les animaux et on n’a pas envie qu’ils souffrent. Il y a des vétérinaires parmi nous, et d’autres  qui ont beaucoup d’amour pour les animaux, qui les ont compris et qui ont toujours su leur ouvrir la plus belle porte qui consiste à les aimer comme des enfants. Notre conseil, c’est que les humains doivent comprendre que les animaux sont nos frères, que nous avons des devoirs envers eux, que nous sommes passés par là, puisque nous avons été nous aussi des animaux, et que nous devons avoir un esprit et un cœur qui va vers eux. Il y  a énormément de gens qui s’en fiche complètement, qui les traite comme s’ils n’étaient rien, et qui n’imaginent même pas que nos amis ont une âme. Leur construction leur donne toutes les émotions, la compréhension et ils sont aussi vulnérables que nous. Il est hyper important de faire passer ce message. On ne soigne pas tout mais nous faisons quand même beaucoup de bien. Nous ne soignons pas le cancer, on donne une vie plus longue pour les animaux atteints du sida, on nettoie facilement leur karma négatif. Je m’appelle Hios, j’avais un amour fou pour les animaux, je trouvais que les gens qui faisaient du mal aux animaux étaient fous,  fous de ne pas voir la grande intelligence des animaux, l’intelligence du cœur surtout. J’avais des chats et des chiens, un poulain et 3 chevaux. Nous avons une grande volonté de voir les animaux, lumineux, en paix et heureux. Quand ils sont malades, ils sont hyper malheureux, et nous intervenons sans qu’on nous le demande. On fait très attention aux animaux en France. Les chats et les chiens ont beaucoup d’intérêt pour tout ce qui se passe ailleurs que chez eux car ils sont tous en communion, en télépathie, ils se parlent entre eux. Les Ragdoll par exemple, sont des chats très faibles et sans beaucoup de courage, c’est pour cela qu’ils se laissent aller comme des poupées de chiffon. Nous avons une politique dans l’au-delà, quand on voit que les animaux ont beaucoup souffert, on les mets dans des races supérieures, c’est à dire celles que les humains aiment, et là on est sûrs qu’ils seront adoptés avec satisfaction et très protégés. Ceux qui sont de races simples c’est parce qu’ils n’ont pas trop souffert dans le passé. Je te remercie. »

Mon conseil: Quand vous adoptez un animal, pensez à le faire nettoyer jeune de ses karmas, sinon vous risquez si son karma est lourd d’avoir bien des soucis avec lui. Si il a un cancer c’est karmique, dans ce cas le nettoyer lui évitera d’avoir un cancer dans sa vie future.

132

 Citations

« La cruauté envers les animaux a dépassé toute notion humaine »

« Quiconque a entendu les cris d’un animal qu’on tue ne peut plus jamais manger de sa chair ».
(Confucius, philosophe chinois, 551-479 av J.V)

« Si l’homme civilisé devait tuer lui-même les animaux qu’il mange, le nombre de végétariens augmenterait de façon astronomique ».
(Christian Morgensen, poète allemand, 1871-1914)

« Dans l’alimentation carnée, on oublie complètement l’animal. Il y a viande à profusion mais les animaux que nous mangeons sot soustraits à notre vue.
Toute publicité visant à faire consommer de la viande s’applique à occulter les conditions de vie et de mort de l’animal. Il y a une coupure totale entre deux univers : celui de la nourriture, évoquant contentement, plaisir et fête, et l’autre, celui d’où proviennent ces aliments : élevage intensif, transport, abattage…Du calvaire de l’animal, le consommateur ne sait rien et ne veut rien savoir ».
(Florence Burgat, philosophe, chargée de recherche à l’INRA)

Concernant le meurtre des animaux, la loi du karma s’applique individuellement, mais aussi collectivement.

« Celui qui permet que l’on tue un animal et celui qui accomplit l’acte meurtrier, celui qui vend la chair de l’animal ainsi abattu et celui qui la prépare, celui qui distribue une telle nourriture et enfin celui qui la mange, tous sont meurtriers, tous également passibles des punitions préparées par les lois de la nature. »

« Tant que les hommes massacreront les animaux, ils s’entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut récolter la joie et l’amour. »
(Pythagore, mathématicien et philosophe grec, 582-500 av JC)

« Tant que l’homme se nourrira de chair animale, et martyrisera les animaux, il restera en lui quelque chose de sauvage, aussi il ne connaîtra ni la santé, ni la paix ».
(Victor Hugo)

« J’ai très tôt renoncé à la viande et un jour viendra où les hommes tels que moi proscriront le meurtre des animaux comme ils proscrivent aujourd’hui le meurtre de leurs semblables ».
(Léonard de Vinci)

« Aussi longtemps que les hommes tueront les animaux, ils feront la guerre. Aussi longtemps que les hommes mangeront des animaux, ils tortureront à mort leurs victimes innocentes : par centaines de milliers dans les laboratoires et les installations d’élevage intensif, par millions dans les abattoirs des villes, par myriades dans les mers du monde. Leur fleuve de sang ne doit pas servir plus longtemps de nourriture, leur corps, de matière première, leur vie de provisions pour nous les hommes. »
(Eugen Drewermann (1940-), théologien et psychothérapeute allemand)

228775_10150166820498951_5699659_n

 

L’utilisation des antibiotiques chez les animaux, une raison de plus pour ne plus manger de viande. Source: notre-planete.info

En février 2011, l’agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) a publié son rapport annuel sur l’utilisation, en France, des antibiotiques sur les animaux. Les chiffres sont inquiétants et One Voice dénonce une fois de plus l’irresponsabilité des élevages industriels et leurs conséquences sur la santé humaine et animale.

Les chiffres: En France, depuis 1999, un suivi des ventes de médicaments vétérinaires contenant des antibiotiques a été mis en place. L’ANMV vient de publier les chiffres pour l’année 2009. Au total, ce sont 1067,35 tonnes d’antibiotiques qui ont été vendus sur le territoire français. Le rapport mentionne que le niveau d’exposition des animaux aux antibiotiques, toutes familles confondues, a diminué de 3,9% par rapport à 2008 mais elle a surtout augmenté de 12,6 % entre 1999 et 2009 et ce qui fait de la France le deuxième plus gros consommateur d’antibiotiques en Europe !

Des antibiotiques pour qui et pour quoi ?44% des ventes d’antibiotiques sont destinés aux élevages porcins. Viennent ensuite les volailles et les bovins avec respectivement 22 et 16%. Dans ces élevages, les antibiotiques sont prescrits pour un usage curatif, préventif et additif. En effet, ils sont prescrits par un vétérinaire si un animal est malade, mais aussi pour traiter tout un élevage si des individus meurent d’une infection bactérienne contagieuse. Enfin, certains antibiotiques sont ajoutés à faibles doses dans l’alimentation des animaux sains. Au total, 50 % des antibiotiques fabriqués dans le monde sont destinés aux élevages : « 50 % des antibiotiques produits dans le monde sont destinés aux animaux, pour les soigner ou favoriser leur croissance et ainsi accroître le rendement en viande ». (Institut de Veille Sanitaire)

Nourris aux antibiotiques: Ajoutés à la nourriture, les antibiotiques deviennent des additifs alimentaires favorisant la croissance des animaux. Cette pratique concerne la quasi-totalité des porcs, veaux et dindons, les deux tiers des poulets et un tiers des bovins destinés à la filière viande. Leur résultats semblent miraculeux et font le bonheur des éleveurs : les animaux ont moins besoin de manger, grandissent plus vite (gain moyen jusqu’à 9% par jour) et produisent plus de lait dans le cas des vaches ! Une manne financière non négligeable…

Des risques importants: Quel rapport entre notre santé et un animal nourri aux antibiotiques ?Les bactéries des animaux peuvent devenir, comme celles des hommes, résistantes aux antibiotiques. Elles se dotent alors d’un gène résistant. Si ces bactéries passent chez l’homme, on ne peut alors plus les éradiquer et donc plus soigner certaines infections. Ce fut le cas dès 1950, ce qui amena la Communauté européenne à interdire aux élevages l’utilisation de familles d’antibiotiques utilisées chez l’homme ; ce qui n’est toujours pas d’actualité aux Etats-Unis.

De l’animal à l’homme: L’histoire pourrait s’arrêter là mais le problème majeur est le passage inévitable des bactéries résistantes de l’animal à l’homme. Ce passage s’opère principalement par la chaîne alimentaire. Certaines bactéries qui prolifèrent dans les tubes digestifs des animaux d’élevages, vont finir dans les excréments pour ensuite contaminer les sols, les eaux et parfois nos assiettes lorsque les règles d’hygiène ne sont pas respectées : « les bactéries peuvent ensuite être transmises à l’homme, principalement par l’alimentation. Elles peuvent être rejetées dans l’environnement avec les excréments animaux, être présentes dans l’eau, contaminer la viande lors de l’abattage et se retrouver dans nos assiettes si la température de cuisson est insuffisante pour les détruire. » (Institut de Veille Sanitaire) Plus rarement, la contamination peut aussi être directe par ingestion si les bactéries survivent à la cuisson. Une fois en contact avec les bactéries de notre flore intestinale, elles peuvent alors leur transmettre le gène de résistance.

Des antibiotiques dans nos assiettes: Le phénomène de résistance peut aussi être directement lié aux antibiotiques eux-mêmes. Même s’ils sont présents à faible dose dans les additifs, on peut en effet en retrouver des résidus dans la viande ou le lait. Nous ingérons alors ces antibiotiques et développons des résistances à notre insu. Ce phénomène peut aussi subvenir lorsqu’un animal malade est traité dans un élevage. Si les délais ne sont pas respectés, des résidus peuvent alors être observés dans le fromage ou les yogourts si la vache était traitée pour une mammite.

Des bactéries très étudiées: Certaines familles d’antibiotiques utilisées en médecine humaine principalement dans les hôpitaux sont très similaires à celles utilisées dans les additifs. De récentes recherches ont démontré que les bactéries qui développaient une résistance à l’une l’étaient aussi pour l’autre. Dans ce cas, il devient impossible de soigner les patients lorsqu’ils sont contaminés.

Des solutions ?Même si certaines études minimisent l’impact de ces pratiques sur notre santé, un rapport parlementaire relève que la France détient le record européen du taux de résistance aux antibiotiques. Aujourd’hui, seuls les élevages répondant aux normes de l’agriculture biologique ou certifiés par des labels n’utilisent pas ces additifs . Les Suédois les ont interdits depuis 1986. Ceci nécessite des techniques d’élevage différentes avec une hygiène plus sévère et a de fait une répercussion sur le prix de la viande. Autant d’arguments qui devraient nous conforter à changer nos habitudes alimentaires.

1526234_1430960777135980_552031979_n

Merci pour eux de prendre soin d’eux!

https://youtu.be/tgh2NUCYfEU

Ma conversation avec l’âme collective animale des chiens, des chats, des dauphins

 Ma conversation avec l'âme collective animale des chiens, des chats, des dauphins  dans MES EMOUVANTES CONVERSATIONS AVEC LE PEUPLE ANIMAL *** 407100_294842730564007_284947544886859_822850_221251631_n

L’âme collective des chiens

Chaque espèce animale de grande envergure possède une âme collective qui est la résonance, la somme de toutes les pensées de cette espèce.

« Nous sommes très heureux quand on est des chiens parce qu’on est sûrs qu’on va devenir humain. On a eu tellement de vies souvent difficiles avant qu’on est ravis de cette évolution car les humains sont plus respectables que nous. Depuis que les animaux existent une âme collective les représente.

Les chiens de la S.P.A sont très malheureux et défaits, ils sont fous dans leur tête car ils se demandent ce qu’il va leur arriver. Je vous demande de ne pas abandonner les chiens et de les respecter. »

 402956_292028047512142_284947544886859_816509_466209330_n chat dans MES EMOUVANTES CONVERSATIONS AVEC LE PEUPLE ANIMAL ***

L’âme collective des chats

« Nous sommes fiers d’être ce que nous sommes, très intelligents et plutôt respectés des humains sauf en campagne où ils nous traitent parfois mal en nous donnant des coups de pied et peu de nourriture. Mais en général les humains savent que nous sommes particuliers, nous avons une méthode de vie qui les captivent. Nous pressentons les êtres invisibles mais nous ne les voyons pas. Nous avons un esprit d’indépendance assez fort pour être libre et nous avons le pouvoir d’apaiser les humains et de pomper leur mauvaise électricité. Nous sommes très lunatiques et nous savons faire ce qui est nécessaire pour nous, nous sommes très sûrs de nous. Tous les chats deviennent directement humains. Ils pressentent les dangers car ils sont vulnérables aux ondes électromagnétiques de la terre. Cela se manifeste par un énervement. Nous souhaitons que vous nous regardiez avec plus de sollicitude et plus de respect. Nous vous aimons et nous vous apprécions. Nous avons beaucoup de reconnaissance et comme les chiens nous attendons nos maîtres dans l’au delà ».

Les chats ne sont agressifs que si nous les agressons. Quand nous sommes en colère contre eux, cela leur donne une décharge électrique qui les rend agressifs. Ils faut essayer de ne pas s’énerver et tout se passe bien. Après une discorde, ils n’y pensent plus, ils ne sont pas rancuniers comme nous, ils savent retrouver la paix. Ils sont plus simples que nous. Les beaux chats ont eu des vies karmiques difficiles, on leur donne la beauté pour être choyés et aimés. Les allergies sont création de nos pensées. Si vous décidez de ne plus être allergique, vous finirez par ne plus le devenir. Seule la détermination plie les forces.

Image de prévisualisation YouTube

 

33946_3344480012531_1284670087_32345018_258646714_n chiens

L’âme collective des dauphins

« Nous, on est hyper heureux car on sait qu’après nos vies de dauphins nous serons humains. On vous aime profondément et on est très heureux avec vous et très heureux de vous approcher. La tragédie de la marée noire du golfe du Mexique a été très cruelle pour nous. Nous avons été très malheureux de voir le mal que vous nous faisiez. Une bonne cinquantaine de dauphins sont morts car nous n’avons pas le moyen de communiquer un danger. Nous sommes cependant des animaux très évolués. Environ dix d’entre nous deviennent humains chaque année. Nous sommes toujours émerveillés par la mer et ses profondeurs et cela nous rend très heureux. »

Les entrées et sorties des animaux et plantes, arbres dans la matière et dans l’au-delà sont gérées par un pouvoir d’attraction à un moment donné. Même les premières vies humaines ne sont pas gérées par les grands de la 5ème dimension. Cela se fait naturellement.

https://youtu.be/3U5Br8SV_ho

christestseigneur |
Le journal de la Grenouille |
israel12 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Source de Vie
| courspdv
| paroissesaintemariemadeleine